Il n’est pas aisé de choisir une échelle télescopique en raison de la gamme variée de modèles sur le marché. Certains critères permettent de s’assurer d’avoir effectué un meilleur choix. Ce guide renseigne sur les critères déterminants pour faire le bon choix d’une échelle télescopique.

 

La hauteur et le poids déterminent le bon choix

 

Parmi les nombreux critères qui doivent guider à faire un bon choix figure la hauteur de l’échelle. Elle doit être prise en compte ai prime abord. La hauteur est liée à l’utilisation envisagée. La hauteur d’une échelle télescopique est de 1 à 8 mètres. Cette hauteur est modulable selon les besoins. Les travaux à réaliser définissent la hauteur d’échelle nécessaire pour pouvoir travailler en parfaite sécurité et à l’aise. Il est recommandé d’ajouter un mètre à la hauteur probable nécessaire pour réaliser les tâches envisagées pour déterminer la hauteur maximale d’accès. L’échelle télescopique doit permettre à son utilisateur de pouvoir atteindre une hauteur donnée assez facilement. Il existe des modèles qui se transforment en escabeau. Le poids que peut supporter l’échelle conditionne aussi le meilleur choix. Elle ne doit en aucun cas succomber sous le poids de son utilisateur. Il est possible de déterminer en fonction de l’usage de l’échelle, le poids maximal. Cela constitue une garantie d’ailleurs de sécurité. En principe, le poids maximum est mentionné sur l’emballage de l’échelle. Au cas contraire, il est recommandé de changer d’échelle.

 

Le niveau de sécurité pour un choix judicieux d’échelle

 

L’un des critères essentiels pour choisir une échelle télescopique est la sécurité qu’elle offre. Elle doit être d’une parfaite sécurité afin d’éviter les éventuelles blessures. Il faut donc être attentif en vérifiant les critères de sécurité tels que les pieds antidérapants. Certains modèles disposent par exemple d’un système de fixation. Ce dispositif permet d’immobiliser complètement l’échelle pendant son utilisation. La stabilité de l’échelle est le pilier de la sécurité lors des travaux de perçage ou de meulage avec l’usage d’un outil électroportatif. La matière utilisée renforce également la sécurité au niveau de l’échelle. Une échelle en aluminium est plus résistante et durable. Il faut souligner que certains modèles réalisés en bois sont défaillants sous certains climats. Le revêtement antidérapant garantit aussi une stabilité additionnelle. Une échelle dont la fabrication est soumise aux normes NF et EN 131 ou certifiée CE est le meilleur choix possible.

 

D’autres paramètres à prendre en compte lors de l’achat

 

Il s’agit de la praticité, de l’ergonomie et du prix. Une échelle pratique rend la tâche très facile. Elle doit être souple avec un mécanisme doté de simplicité. Le mécanisme ne doit pas être complexe pour déplier ou replier l’échelle. Le besoin d’entretien doit être réduit au minimum. L’échelle doit être facile à transporter et à ranger. Elle doit est légère et peser de 7 à 13 kg. Certains modèles peuvent être rangés dans une housse de transport de taille réduite. Les échelles légères sont souvent réalisées en aluminium. Ce matériau est réputé pour sa solidité et sa légèreté. La présence d’une poignée pour le transport constitue un atout important. Une excellente ergonomie de l’échelle se remarque à travers sa capacité à pouvoir ajuster sa hauteur par rapport aux besoins. Elle peut se transformer en escabeau, en plateforme pour réaliser les déplacements horizontaux ou en échelle possédant une structure auto-stable pour accéder aux zones pénibles. L’échelle doit permettre de réaliser facilement les tâches de décoration, de nettoyage ou de peintre sur les larges surfaces. Le prix doit être pris en compte pour faire un bon choix lors de l’achat. Une échelle assez chère n’est point la meilleure. Le coût n’est pas souvent proportionnel à l’efficacité de l’échelle télescopique.

Pin It on Pinterest

Share This