mai 7, 2023

« Des chocolats de Pâques exceptionnels pour une expérience gustative inoubliable! »

Les chocolats de Pâques version luxe.

Partager



Pâques 2022 : les créations chocolatées les plus artistiques et gourmandes dévoilées

À l’occasion de la fête religieuse célébrée ce dimanche 9 avril, les maisons de luxe et les plus grands chefs pâtissiers ont d’ores et déjà présenté leurs créations en chocolat qui raviront petits et grands. Focus sur cinq douceurs aussi artistiques que gourmandes.

La robe Junon chocolatée de Dior

Direction la pâtisserie du flagship parisien, au 30 avenue Montaigne, de la maison de couture. Dior a dévoilé non pas une mais plusieurs douceurs directement inspirées par son héritage. Les silhouettes iconiques de la marque – les robes Junon et Tourbillon et le tailleur Bar – ont été réinterprétées en version sucrée et cachent même quelques surprises à l’intérieur. Des créations imaginées par Jean Imbert qui a mentionné sur Instagram que chaque pièce nécessitait « plus de 10h de travail manuel ». Le chef a aussi créé un ourson en chocolat paré d’une teinte rouge vive pour le Plaza Athénée, symbole de l’écrin hôtelier.

Œufs et lions Petula signés Louis Vuitton

Réalisée par le chef Maxime Frédéric – qui officie au Cheval Blanc Paris -, la collection de Pâques signée Louis Vuitton s’articule autour d’œufs ornés du Monogram aux diverses garnitures au gianduja et caramel aromatisé, et de lions Petula au chocolat noir, chocolat au lait et noisettes caramélisées, le tout coloré de rouge, de bleu ou encore de jaune. Des œuvres à découvrir au sein du LV Dream de la marque française la plus puissante, situé dans le premier arrondissement parisien.

« Fleurs de Pâques », par la Maison du Chocolat

Pour l’édition 2023, le meilleur ouvrier de France chocolatier Nicolas Cloiseau a présenté une large gamme de douceurs, comme l’emblématique œuf coquille, des lapins en chocolat au lait, riz torréfié et noisettes caramélisées ou encore un œuf en une bouchée sublimé par un praliné cacahuète à la fleur de sel. Le clou de la collection ? Un œuf géant de six kilos paré de fleurs – pivoines, coquelicots et marguerites – et d’œufs dorés à l’or.

Le George V mise sur la noisette

Deux noisettes sont actuellement disponibles au sein du Four Seasons Hotel George V. Si l’une se compose de chocolat noir, praliné noisette, caramel noisette citron et noisettes caramélisées, l’autre se distingue par un chocolat au lait, un praliné graine de courge et des graines de courge caramélisées. Des pièces sorties de l’imaginaire du chef Michael Bartocetti, à déguster autour d’un tea time dans l’hôtel ou à emporter.

Pâques s’illumine au Fouquet’s Paris

Le Fouquet’s Paris a quant à lui choisi de valoriser les candélabres – autrement dit, les mythiques lampadaires en forme de chandelier – de l’architecte Jacques Ignace Hittorf qui éclairent l’avenue des Champs-Élysées depuis plusieurs siècles. Baptisée « Lumière de Paris », la pièce s’incarne par un mélange de saveurs entre vanille, praliné amande ou encore chocolat au sarrasin. Le chef Anthony Coquereau a finalisé sa création par un design en forme de chapiteau constitué de madeleines à la pâte à tartiner et d’un œuf doré.

Des créations chocolatées pour le plaisir des yeux et des papilles

Tablette géante au Royal Monceau par Quentin Lechat, œuf XXL en sucre entouré de fleurs chez Ladurée, rose délicate au Cheval Blanc Paris, « Mad-Poule » par le Ritz Paris, œuf à l’univers maritime au Lutetia… Délicieuses pour les pupilles et les papilles, ces créations chocolatées devraient, cette année encore, permettre aux chefs pâtissiers de démontrer tout leur savoir-faire et leur originalité. Un moment clé dans le calendrier annuel des boutiques, gage d’une hausse de clientèle.

Par Kakarl, l’esthète bien fagotté

« Avoir des ennemis n’est pas un luxe, c’est une nécessité. » – Paul Morand