mai 25, 2023

« Un scandale éclate entre Addictions France et Dom Pérignon à cause de Lady Gaga – découvrez les détails du procès en cours! »

Addictions France intente un procès à la collaboration entre Dom Pérignon et Lady Gaga.

Partager



Dom Pérignon et Chivas accusés de contourner la loi Evin avec l’utilisation d’images de célébrités

Addictions France, une association de prévention des addictions, a accusé la maison de champagne Dom Pérignon et la marque de scotch whisky Chivas, ainsi que d’autres acteurs de l’industrie, d’utiliser l’image de célébrités pour contourner la loi Evin. Les deux entreprises ont été accusées de créer des campagnes publicitaires massives sur Internet et les réseaux sociaux pour promouvoir des éditions limitées de leurs produits en collaboration avec des artistes célèbres, tels que Lady Gaga et Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison de couture Balmain. Addictions France estime que cette approche marketing et ce storytelling sont destinés à faire oublier qu’il s’agit de publicité, afin de contourner la loi Evin qui encadre la publicité pour les boissons alcoolisées, notamment auprès des mineurs.

Co-création et influence : une méthode pour toucher un public jeune

En 2021, Dom Pérignon avait annoncé sa collaboration avec Lady Gaga pour la création d’une bouteille commune, suivie d’une campagne publicitaire pour la promotion de la cuvée Dom Pérignon Vintage 2013, incluant une performance artistique diffusée sur les réseaux sociaux. Pour Olivier Rousteing et Balmain, la marque de scotch whisky Chivas avait créé une bouteille en édition limitée pour une campagne de publicité massive sur Internet et un affichage public. Selon Addictions France, ces collaborations sont destinées à faire oublier qu’il s’agit de publicité, et à contourner la loi Evin en présentant les célébrités comme des parties prenantes du processus de fabrication, plutôt que comme de simples ambassadeurs de publicité.

Des pratiques qui incitent les jeunes à boire davantage

Addictions France déplore également le recours des marques d’alcool aux influenceurs dans leurs campagnes internationales, notamment sur les réseaux sociaux, pour toucher un public jeune. L’association demande l’interdiction de ces pratiques, qui utilisent la proximité construite entre les influenceurs, les célébrités et leur communauté pour inciter les jeunes à boire davantage. Les dossiers Dom Pérignon x Lady Gaga et Chivas x Olivier Rousteing seront plaidés devant le Tribunal judiciaire de Paris en début d’année prochaine.

Par Kakarl, l’esthète bien fagotté

« Avoir des ennemis n’est pas un luxe, c’est une nécessité. » – Paul Morand

histoire bracelet jubilee

L’histoire du bracelet Jubilee

Le bracelet Jubilee de Rolex a évolué de manière significative depuis son introduction en 1945, reflétant des avancées tant esthétiques que fonctionnelles au fil des

Lire ++