D’après une estimation, les Français n’hésitent pas à dépenser quelques centaines d’euros pour passer un weekend luxueux dans un hôtel quatre étoiles.

Les grandes vacances battent leur plein et nombreux sont les vacanciers qui rejoignent les côtes pour s’offrir des moments de détentes au soleil. Mais d’après le voyagiste Weekendesk, les vacanciers, surtout les Français, n’attendent pas les grandes vacances pour s’offrir un tel luxe. En effet, selon l’estimation, les Français dépensent en moyenne 211 euros pour s’accorder des séjours luxueux dans un hôtel quatre étoiles durant l’année pour échapper à la routine quotidienne.

D’après une statistique recueillie en 2016 sur plus de 150 000 réservations, le même voyagiste notamment Weekendesk affirme que 45 % de Français partent en weekend de détente le samedi tandis que 22 % choisissent le vendredi après le travail pour partir. Pour la majorité de cas, ou plus précisément 65 %, ces voyageurs restent seulement une nuit dans l’hôtel. Bien sûr, il y en a ceux qui s’accordent 2 ou 3 nuits, mais ce cas est minime.
Comme ces voyageurs ne restent que pour une courte durée, ils profitent au maximum de leurs séjours sans compter les dépenses. En effet, selon la même estimation, 53 % de ces vacanciers choisissent de séjourner dans des hôtels quatre étoiles tandis que 37 % préfèrent les trois étoiles. En général, le fait de passer un weekend dans un hôtel quatre étoiles est un projet de dernière minute étant donné que 70 % des réservations sont effectués une dizaine de jours avant le weekend prévu. Aussi, ces réservations en question sont réalisées majoritairement les mercredis ou les jeudis avant le jour J.
La plupart des Français (96 %) qui s’offrent un weekend de luxe dans un hôtel quatre étoiles partent en amoureux laissant leurs enfants à la garde d’une nounou.
Les parisiens sont surtout ceux qui sont les plus attirés par ces weekends de vacances, suivis de près par les habitants des régions Rhône-Alpes et de Provence-Alpes Côté d’Azur. Comme les séjours ne durent que 2 ou 3 jours maximum, 87,3 d’entre eux restent en France.

Pin It on Pinterest

Share This