Audi se prépare pour le rallye Dakar 2023 avec le RS Q E-TRON E2

Rallye Dakar

Le Rallye Dakar 2022 a été un retour bienvenu au sport automobile après la pandémie de COVID-19. Parmi les développements notables avant la course figurait la participation des 4×4 verts d’Audi. La course d’endurance exténuante a fourni des informations précieuses sur ce qui doit être modifié. Par conséquent, nous avons maintenant le RS Q e-Tron E2.

Le dernier coureur hybride de la marque allemande propose les améliorations nécessaires pour participer à nouveau à l’édition 2023 de la compétition légendaire. Les rapports précédents ont cité plusieurs problèmes qui ont amené le modèle sortant à se terminer avec quatre victoires d’étape seulement. Reste que la nouvelle version de leur plateforme électrique semble prometteuse.

Les documents de presse affirment que le RS Q e-Tron E2 est « plus aérodynamique et encore plus efficace ». Le constructeur conserve le groupe motopropulseur hybride d’origine qui équipe chaque essieu d’un moteur électrique pour une puissance totale d’environ 670 chevaux.

Ensuite, il y a le moteur TFSI quatre cylindres turbocompressé ICE de 2,0 litres. Ce dernier ne fonctionne qu’en générateur pour recharger les batteries.

Ce qui est différent, c’est la carrosserie qui présente une refonte complète. Le concepteur en chef du RS Q e-Tron E2, Axel Löffler, déclare : « Nous supprimons désormais le débordement du capot arrière à gauche et à droite des montants B. En conjonction avec des couches modifiées, c’est-à-dire des couches de tissu optimisées des matériaux composites, cette solution réduit le poids.

Étant donné que le prédécesseur de la voiture de rallye était quelque peu en surpoids, l’équipe d’Audi vise 4 630 livres pour le successeur. La taille du cockpit est maintenant plus grande et répond aux nouvelles réglementations T1U. Le RS Q e-Tron E2 sera en action au Rallye du Maroc au Maroc en octobre et au Rallye Dakar 2023 qui débutera en décembre.