mai 6, 2023

Découvrez comment Louis Vuitton profite de la tendance du « revenge shopping » en Corée du Sud pour booster ses ventes !

Louis Vuitton stimulé par le revenge shopping en Corée du Sud.

Partager



Louis Vuitton enregistre une croissance phénoménale en Corée du Sud

Des chiffres de vente qui explosent

Les chiffres de vente de Louis Vuitton en Corée du Sud ont explosé l’année dernière, avec une croissance de +15,2%. La marque de luxe a généré un bénéfice d’exploitation estimé à 317 millions de dollars, soit une augmentation de +38,3%. Ces chiffres reflètent la désirabilité croissante des produits et des services d’exception auprès de la clientèle locale.

Un boom de la consommation luxe et une hausse des prix

La tendance observée chez Louis Vuitton en Corée du Sud reflète un phénomène de « revenge shopping », c’est-à-dire une reprise accélérée de la consommation après plusieurs mois de repli supposés par la crise du Covid. Cette hausse des ventes s’explique également par le report d’une partie des dépenses initialement dévolues au tourisme vers le secteur de la mode et des accessoires.

Louis Vuitton a également révisé sa stratégie tarifaire à la hausse, augmentant les prix de ses produits à deux reprises l’année dernière. Cette stratégie tarifaire a été adoptée par de nombreuses autres maisons de luxe.

La Corée du Sud, marché montant du luxe

Les résultats impressionnants de Louis Vuitton en Corée du Sud font écho à ceux d’autres maisons de luxe telles que Christian Dior ou encore Cartier. Les sud-coréens ont été les plus gros consommateurs au monde en matière de biens de luxe personnels l’année dernière, avec des dépenses en hausse de +24% par rapport à 2021, à 16,8 milliards de dollars.

La clientèle sud-coréenne aurait notamment bénéficié de l’augmentation de son pouvoir d’achat, avec en moyenne 325 dollars dépensés par habitant en produits de luxe. La flambée des prix de l’immobilier aurait également incité les jeunes consommateurs à reporter leurs investissements vers des biens et des services de luxe.

Le rayonnement international de la culture sud-coréenne

La nomination de nombreuses célébrités sud-coréennes en tant qu’égéries des maisons de luxe a également contribué à la montée en puissance du marché du luxe en Corée du Sud. Chez Louis Vuitton, on retrouve notamment l’actrice HoYeon Jung, popularisée par la série « Squid Game », ou encore les stars de la Kpop J-Hope (BTS) et Hyein (NewJeans). La tendance s’est accélérée ces derniers mois, renforçant ainsi le rayonnement international de la culture sud-coréenne.

Par Kakarl, l’esthète bien fagotté

« Avoir des ennemis n’est pas un luxe, c’est une nécessité. » – Paul Morand